Nous soutenir

Pourquoi soutenir notre école du réseau Espérance Banlieues?

Nous avons besoin de votre soutien ! L’Association Cours Charles Péguy  se finance pour l’essentiel sur fonds privés.   Des  subventions publiques peuvent être sollicitées pour financer des besoins spécifiques susceptibles de favoriser l’intégration culturelle et sociale des élèves : soutien scolaire, sorties et formations culturelles…

Vous trouverez plus de détails sur nos projets et réalisations dans notre

Son modèle économique repose sur la générosité de donateurs institutionnels personnes morales (entreprises, associations, fondations, notamment familiales) et de donateurs particuliers personnes physiques. Les dons se font soit en direct à l’ACCP soit via l’Association Réseau Espérance banlieues (AREB) et la Fondation du Réseau Espérance banlieues (FREb) qui lui est rattachée.

« Notre mission d’intérêt général, au bénéfice de l’ensemble de nos publics, au bénéfice de chacun, s’inscrit dans une démarche éminemment inclusive. C’est dans cette perspective que nous avons parrainé une classe du cours Charles Peguy et soutenons le projet pédagogique du réseau Espérances Banlieues. Donner du sens aux apprentissages, développer le sens des responsabilités, participer à la vie d’une petite société, encourager les projets culturels et éducatifs, autant de missions dans lesquelles CDC Habitat s’engage pour agir au quotidien dans les quartiers et promouvoir « le bien vivre ensemble ».

Anne Frémont, directrice du cabinet du président du Directoire de CDC Habitat

Les contributions des familles à la scolarité de leurs enfants, qui tiennent une place modeste mais essentielle dans les ressources collectées, sont un élément clé de l’alliance éducative, traduisant leur engagement financier en faveur du projet éducatif qui leur est proposé.   

L’AREb apporte, au titre de sa mission de tête de réseau des écoles Espérance banlieues, une aide financière générale prévue par sa Charte et, le cas échéant, des aides dédiées pour couvrir des dépenses spécifiques.

Les dépenses de l’ACCP, qu’elle doit assumer sur ses fonds propres, sont principalement constituées de charges de personnel et de charges de location, d’entretien et de redevance d’occupation des locaux qu’elle a fait installer.  

Pour sa 4ème rentrée scolaire en septembre 2019, le Cours Charles Péguy a accueilli 63 élèves dans les salles de classe et de cantine du Centre Poulbot que la Ville de Sartrouville a mises à sa disposition dans le cadre d’une Autorisation d’Occupation Temporaire du domaine public (AOT). Cette implantation est complétée par des modules que l’ACCP loue à la société Algeco. Ils abritent l’administration de l’établissement et des locaux techniques (sanitaires enfants et réserves de matériel). 

Pour sa 5° rentrée scolaire, la ville de Sartrouville, construisant une nouvelle école à la place du centre Poulbot, a proposé à l’ACCP d’installer l’école sur un terrain mis à sa disposition à côté du Centre Jacqueline Auriol. Sur ce terrain, au cours de l’été 2020, l’ACCP a installé à ses frais de nouveaux bâtiments. Ceux-ci sont complétés par trois salles de classe du CJA mises à sa disposition par la Ville  de  Sartrouville. La rentrée de septembre 2020 s’est faite dans ces nouvelles installations. Celles-ci ont  occasionné une dépense d’investissement importante.

Pour nous soutenir, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour faire un don ici: https://courscharlespeguy.esperancebanlieues.org/nous-soutenir-don/

Ils nous soutiennent:



Newsletter

Nous respectons votre vie privée.
Accepter les cookies !

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.